FUE ou FUT les avantages et inconvenients de ces techniques de greffe de cheveux

FUE ou FUT, Avantages et Inconvénients

FUE ou FUT, Avantages et inconvénients de chacune des méthodes

 

Avantages de la FUE :

  • Pas de cicatrice linéaire dans la zone donneuse

    (important pour ceux qui veulent pouvoir avoir une coupe de cheveux courte).

  • Le temps de cicatrisation de la zone donneuse est réduit.

  • Pas de limitations lors d’exercices physiques après la procédure.

  • Un inconfort postopératoire réduit dans la zone donneuse.

  • Pratique pour ceux ayant un risque plus élevé d’avoir une cicatrice importante :

    patients jeunes, patients très musclés, très athlétiques, patients au cuir chevelu très tendu ou au contraire très relâché.

  • Utile pour réparer des cicatrices de la zone donneuse qui ne peuvent pas être enlevées.

  • Propose une alternative pour ceux dont le cuir chevelu est tellement tendu que le prélèvement d’une bandelette (FUT) n’est pas possible.

  • Permet de récupérer des cheveux très fins du bas de la nuque qui peuvent ensuite être utilisés à la ligne frontale de cheveux ou pour reconstruire les sourcils.

  • Rend possible le prélèvement de poils (barbe ou torse par exemple) autres que les cheveux.

 

Inconvénients de la FUE :

 

  • Les unités folliculaires sont collectées dans une zone donneuse plus importante lors d’une FUE que dans une FUT.

    Dans une FUT, tous les cheveux sont récupérés dans le milieu de la zone donneuse où les cheveux sont le plus permanents. Ce qui optimise la quantité de greffons de bonne qualité provenant de la zone où les cheveux ne sont pas touchés par la calvitie.
    Lors de la FUE, afin d’obtenir suffisamment de greffons viables, les unités folliculaires doivent être extraites dans le haut et le bas de la zone donneuse, en plus de la zone médiane, optimale, et les greffons ainsi obtenus peuvent ne pas être aussi permanents que ceux provenant uniquement de la zone médiane.
    C’est pourquoi au cours des années qui vont suivre, certains cheveux implantés à partir de ces unités folliculaires peuvent tomber et ne pas repousser.
    Au cours du temps, si le haut et le bas de la zone donneuse continuent à se dégarnir, les micro-cicatrices de la FUE vont devenir visibles.

 

  • La qualité des greffons n’est pas aussi bonne que que celle des greffons issus d’une FUT. ***

    Les greffons sont plus fragiles et sujets à un traumatisme lors de l’insertion dans la zone réceptrice, car les greffons extraits via une FUE vont souvent manquer en derme protecteur et en graisse protectrice comparés à ceux créés par dissection microscopique (FUT).
    On note un taux plus élevé de greffons endommagés comparativement à la FUT.
    Il est plus difficile de récolter le folliculaire entier donc moins de greffons disponibles.

    *** Cet inconvénient particulier est réduit lors de l’utilisation d’une FUE robotique. (article à venir)

 

  • La quantité maximum de greffons disponibles est plus faible qu’avec une FUT.

    Des greffons de moins bonne qualité peuvent pousser ou prendre moins bien.
    Impossibilité de récolter tous les cheveux de la zone médiane ce qui entraîne un nombre de greffons moins importants.
    Les cicatrices et distorsions du cuir chevelu lors d’une FUE rendent les prochaines FUE plus difficiles.

 

  • A chaque nouvelle FUE, les cicatrices s’ajoutent aux précédentes (cicatrices additives).

    Par exemple, si lors de la première FUE 2000 unités folliculaires sont prélevées, vous allez avoir 2 000 petites cicatrices blanches. Si ultérieurement vous refaites une FUE de 2000, vous allez avoir un total de 4 000 cicatrices.

    La première cicatrice dans la FUT est entièrement enlevée lors de la procédure suivante. Même si la cicatrice peut être plus longue lors de la cession suivante, avec la FUT, il n’y a toujours qu’une seule cicatrice, indépendante du nombre d’opérations effectuées.

 

  • Lors d’une transplantation d’un nombre important de greffons, toute la zone donneuse doit être rasée.

    Cela peut créer un important problème esthétique, même s’il n’est que temporaire, particulièrement pour les personnes devant travailler durant cette période ou encore pour les personnes publiques.

 

  • Arrachage.

    Quand lors du prélèvement, le cheveu se brise : le haut du cheveu est prélevé mais que la racine et le bulbe restent dans le cuir chevelu. ****
    Cet inconvénient particulier est réduit lors de l’utilisation d’une FUE robotique. (article à venir)

 

  • Une dissection microscopique peut être nécessaire en plus de l’extraction.

    Si le nombre de greffons d’un seul cheveu est insuffisant.
    Pour enlever des fragments de cheveux (par exemple cheveux brisés lors de la récolte).

 

  •  Après un prélèvement d’un grand nombre d’unités folliculaires, les cicatrices peuvent apparaître, du fait de la raréfaction des cheveux dans la zone donneuse.

 

  • Sur le long terme, si la zone donneuse rétrécit, les cicatrices apparaissent.

    FUE ou FUT, les deux vont laisser des cicatrices, sous forme d’une ligne pour une FUT et sous forme de petits points pour la FUE.
    Avec la FUT, la ligne est placée au milieu de la zone donneuse, dans laquelle les cheveux ne présentent pas de calvitie, et avec la FUE les cicatrices sont réparties sur toute la zone donneuse.
    Si un patient devient très très chauve et que la zone donneuse devient de plus en plus petite, la cicatrice de la FUT va le plus souvent rester dissimulée, tandis que celles de la FUE, elles, vont apparaître.
    Dans le pire scénario, avec une perte extrêmement importante de cheveux, que vous ayez subit une FUE ou FUT,  les deux types de cicatrices apparaîtront.

 

  • Quantité limitée d’implants par cession.

    Puisque le processus d’extraction est plus lent que celui de découpe de bandelette, si vous souhaitez avoir une greffe comportant de nombreux greffons, vous aurez besoin de deux jours consécutifs.

 

  • Avec la FUE, les greffons passent un temps généralement plus long, en dehors du corps qu’avec la FUT.

    Cela entraîne des risque de croissance des greffons non optimale.
    Ce problème peut être atténué en répartissant de grosses sessions d’implants sur deux journées consécutives.

 

  • La technique FUE est généralement plus chère que la technique FUT.

 

 

 FUE ou FUT, nous espérons que ce récapitulatif des avantages et inconvénients vous aidera à vous faire votre propre opinion sur ces deux méthodes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *