Perte de cheveux femmes

La perte de cheveux (femmes)

La perte de cheveux est relativement fréquente chez les femmes avec environ 30 % d’entre elles qui au cours de leur vie connaissent au moins un certain degré de réduction du nombre de cheveux.

Cependant, dans la mesure où la perte de cheveux chez la femme tend à être diffus (moins de cheveux partout) et que les femmes conservent souvent leur ligne de cheveux frontale, leur perte de cheveux peut ne pas être visible, en particulier dans les premiers stades.

Les effets psychologiques de la perte de cheveux peuvent être importants pour les femmes et beaucoup sont affectées émotionnellement, même avec une perte modeste de cheveux.

C’est en partie à cause de la fausse hypothèse qu’il est rare que les femmes perdent leurs cheveux que cette perte de cheveux chez les femmes est perçue comme socialement inacceptable.
Ces perceptions erronées font qu’il est particulièrement difficile pour les femmes de faire face à une perte.
En outre, des médicaments largement utilisés pour lutter contre la chute de cheveux chez l’homme ne sont pas indiqués contre la chute des cheveux chez la femme.
D’où ces idées fausses :

  • les progrès de la médecine dans le traitement de la perte de cheveux chez la femme ne sont pas aussi avancés,
  • la communauté médicale ne prend pas le traitement de la perte de cheveux des femmes au sérieux.

La perte de cheveux chez les femmes est généralement très progressive, avec une accélération du rythme pendant la grossesse et à la ménopause.
Elle peut également présenter des variations saisonnières et elle est plus facilement affectée par les changements hormonaux, les conditions médicales et les facteurs externes.

 

Les causes de la perte de cheveux femmes

La calvitie « commune » ou « héréditaire » chez les femmes, aussi appelée alopécie féminine, est génétique et peut venir du côté maternel ou du côté paternel.
Elle est due à l’action de deux enzymes; aromatase (qui se trouve principalement chez les femmes) et la 5-alpha réductase (qui se trouve chez les femmes et les hommes).

Cependant, puisque la responsabilité de la calvitie ou perte de cheveux chez la femme peut être due à de nombreux facteurs et conditions médicales, une évaluation approfondie est particulièrement importante pour les patientes.
Si une cause médicale sous-jacente peut être détectée et traitée, le processus de perte de cheveux peut souvent être inversé.

 

Classification de la perte de cheveux féminine

Le modèle de calvitie féminine héréditaire est organisé selon le degré d’amincissement de la densité d’implantation de cheveux. Ce système de classification pour la perte de cheveux chez les femmes est appelée la classification de Ludwig.
La perte de cheveux dans le système Ludwig est étiqueté comme étant « légère », « modérée » ou « abondante ».
[En savoir plus sur la classification de la perte de cheveux chez les femmes.] A venir.

 

Diagnostic de la perte de cheveux chez les femmes

Le diagnostic de la perte de cheveux est relativement simple quand il existe :

  • un historique de calvitie progressive de l’avant et/ou du dessus du cuir chevelu,
  • une préservation relative de la racine des cheveux frontale, une histoire familiale de perte de cheveux
  • une présence de miniaturisation dans les zones éclaircies.

La miniaturisation est la diminution progressive du diamètre de la tige du cheveu et de sa longueur en réponse à des hormones. Elle peut être identifiée en utilisant un dispositif tenu à la main appelé un densitomètre.

Outre la densitométrie, deux autres tests diagnostiques communs peuvent être effectués dans le bureau du médecin pour vérifier les dommages sur les cheveux ainsi que leur excrétion.

 

Si les causes communes sont exclues, un diagnostic plus approfondi est nécessaire, qui peut comprendre une analyse sanguine, une biopsie ou d’autres tests de laboratoire.
[En savoir plus sur le diagnostic de la perte de cheveux chez les femmes.] A venir


 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *